Expérience candidat

A l’heure où de trop nombreuses périodes d’essai sont rompues par les personnes nouvellement embauchées, les objectifs d’une entreprise qui recrute sont de favoriser l’engagement des candidats dans le processus et de préserver la qualité de la relation avec ceux qui ne seront pas retenus. Nous allons voir en quoi « l’expérience candidat » va nous permettre d’atteindre cet objectif.

Pourquoi s’intéresser à « l’expérience candidat »?

L’objectif d’un recrutement est de sélectionner le meilleur candidat, parmi un panel de prétendants. Pour autant, l’erreur serait de se focaliser sur la personne qui sera recrutée et de négliger celles qui sont écartées au fil du processus de recrutement. 

Le risque est en effet de saper les efforts mis en œuvre pour construire une image positive de l’entreprise (la « marque employeur »), de s’exposer à un bad buzz sur les réseaux sociaux et de se priver d’un consommateur potentiel… Bref, prendre un peu de temps pour soigner « l’expérience candidat » est tout sauf une perte de temps, a fortiori pour des entreprises évoluant dans des secteurs en tension : c’est véritablement un investissement, dont le ROI est assuré.

Comment optimiser cette expérience candidat?

2 règles d’or pour optimiser « l’expérience candidat » :

  • placer le candidat au cœur du recrutement 
  • privilégier la transparence.

Dans cette optique, on peut débuter le processus par une réunion d’information collective à laquelle on convie l’ensemble des candidats. En face d’eux, un représentant de la direction ou de la DRH, le futur manager et éventuellement un membre de l’équipe vont répondre aux questions. Leur objectif : d’exposer en une seule fois à tous les postulants les attendus de l’entreprise et du poste à pourvoir, dans une optique de transparence et d’équité. Chaque postulant peut ainsi, lors de cette réunion, poser toutes les questions qu’il souhaite.

Il découvrira aussi par les questions des autres des points auxquels il n’avait pas pensé. 2ème avantage, les candidats peuvent se jauger par rapport à leurs « concurrents » et évaluer leurs atouts et faiblesses au regard du poste. Ils seront d’autant moins surpris si leur candidature n’est pas retenue.

Enfin la réunion se termine avec la description claire des étapes futures et l’initiative du rendez-vous suivant est donnée aux candidats. Découvrez ci-dessous  le témoignage de 2 candidates à un poste de consultante-formatrice qui ont vécu ce parcours candidat.

Les bénéfices de l’expérience candidat

Nombre de postulants qui répondent à nos offres ont a priori une image positive de notre entreprise. En déployant un parcours candidat ouvert et transparent, nous soignons la relation future. En effet, nous ne devons jamais oublier que, même si un candidat ne correspond pas à notre besoin à l’instant T, il pourra devenir la perle rare de demain. En lui révélant les raisons pour lesquelles sa candidature n’a pas été retenue, nous permettons à un candidat d’améliorer sa démarche et favorisons ses chances de réussite dans le futur. Fournir des explications permet au candidat de se repositionner avec succès pour de prochaines offres et d’associer durablement à notre entreprise une image humaine et bienveillante. Ce genre de détails influe directement sur la perception de notre « marque employeur » par le candidat et la façon dont il la relaiera auprès de son entourage et sur les réseaux sociaux.

Conclusion

En traitant nos candidats avec respect, nous obtiendrons de l’engagement de la part de ceux que nous intégrerons dans notre entreprise et une communication positive ou tout du moins neutre dans les réseaux sociaux de la part de ceux qui auront été écartés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *