« Vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire une première bonne impression » : tout le monde connait ce dicton, en particulier les candidats qui se présentent à un entretien de recrutement. Mais la réciproque fonctionne aussi pour l’employeur : négliger l’intégration d’un salarié dans l’entreprise, c’est prendre le risque qu’il la quitte rapidement.

Vous venez de réaliser le recrutement d’un collaborateur ? Il vous reste désormais à le conclure en aidant ce dernier à s’intégrer au sein de l’entreprise. Cette étape souvent négligée – à tort – est pourtant indispensable. De sa réussite dépendent en partie les performances futures et l’intégration du nouveau salarié au sein des équipes avec lesquelles il sera amené à collaborer, directement ou indirectement. Un « onboarding » réussi reflète par ailleurs une image de marque positive de l’entreprise et donnera envie au nouveau venu de s’y investir, sur le long terme.

An-ti-ci-pez !

La première règle d’une intégration réussie tient en un mot : anticipation. Autrement dit, il est primordial de préparer bien en amont les formalités d’accueil du nouvel arrivant. Comment ? En lui adressant par exemple un courrier précisant la date, l’heure d’arrivée et le lieu (si l’entreprise possède plusieurs sites). Idéalement, vous pouvez même lui communiquer le planning de sa première journée. Rien de pire que de devoir improviser en pareil circonstance ! Informé du programme, le futur collaborateur sera également rassuré et forcément plus serein.

Dans le même ordre d’idée, pensez à prévenir le service informatique de son arrivée afin que celui-ci prépare son poste de travail (ordinateur, messagerie, téléphone, badge d’accès…). Rien n’est plus déstabilisant que d’arriver au sein de sa future entreprise sans savoir où s’installer. Qu’il soit sous forme digitale ou papier, prévoyez aussi un livret d’accueil. L’objectif est, pour le nouveau venu, d’y retrouver les informations essentielles sur l’entreprise comme l’organigramme, les adresses des différents sites (si c’est le cas), le règlement intérieur, les procédures pour se connecter à son ordinateur ou à l’intranet ou le glossaire des termes techniques…

Bienvenue à bord 

Le jour J est arrivé ? Prévoyez un comité d’accueil incluant le recruteur, son N+1 et ses futurs collègues. Il se sentira ainsi accueilli et attendu par les personnes avec lesquelles il sera amené à collaborer au quotidien. C’est aussi le moment de régler les dernières formalités administratives (signature du contrat de travail, remise du badge d’accès, des tickets restaurants, des documents relatifs à la mutuelle d’entreprise…). 

Son N+1 pourra ensuite lui montrer son environnement de travail, lui repréciser si besoin les missions attendues de sa part et effectuer avec lui une visite des locaux afin de le présenter aux collaborateurs de son service voire de l’entreprise. Un déjeuner avec l’ensemble de l’équipe est également l’occasion de faire connaissance dans un cadre informel et d’apporter des précisions ou des réponses à ses questions concernant, par exemple, l’organisation interne.

Des rendez-vous de suivi réguliers

L’intégration est un processus à envisager sur la durée : prévoyez de lui attribuer un tuteur ou un parrain. Celui-ci sera son référent et il pourra s’adresser à lui lors de ses premières semaines au sein de l’entreprise. Le tuteur pourra l’accompagner sur ses premières missions ou ses premiers dossiers, mais aussi lui expliquer les process de travail et la culture d’entreprise, les lieux où les salariés se retrouvent après le travail… Ne négligez pas, enfin, la mise en place d’un suivi par des rendez-vous réguliers (tous les 15 jours ou tous les mois) avec la nouvelle recrue, durant sa période d’essai. Ces réunions vous permettront d’évaluer ensemble les points positifs et ceux à régler. L’enjeu est d’identifier les éventuelles difficultés auxquelles le collaborateur est confronté et d’y apporter rapidement une solution. L’enjeu est d’éviter une rupture de contrat de sa part, forcément préjudiciable au regard des investissements réalisés par l’entreprise pour son recrutement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *